L'Autre Net Bureau · Webmail · Aide · Wiki · Interventions · Irc · Mon

L’histoire de l’Autre Net

Les Débuts

En 1998, Valentin Lacambre, un des premiers hébergeurs gratuits de France, a essuyé pour nous les plâtres de ce qui devait devenir la responsabilité des hébergeurs de contenus, ou, à défaut, l’incertitude juridique sur le statut des hébergeurs.

Hébergeant gratuitement des milliers de site web, Altern.org ferma en 1999, suite à un procès retentissant contre Estelle Hallyday (d’où le nom de nos premières machines...) entraînant dans sa chute ses milliers d’hébergés orphelins.

La réunion de fondation de L'Autre Net

De l’arrêt de l’hébergement gratuit d’Altern.org, sont nés de nombreux projets, parmi lesquels Ouvaton, Société coopérative d’hébergement, L’Apinc, qui héberge des projets, et L’Autre Net, hébergeur associatif autogéré.

Ce sont donc quelques anciens hébergés d’Altern qui, se regroupant pour peser un peu ensemble, ont fondé en 2000 L’Association L’Autre Net, avec des idées bien arrêtées sur le mode de fonctionnement : autogestion, financement de la structure d’hébergement par les cotisations des membres pour garder une structure juridique simple et légère etc.

La vieille Estelle ...

Le premier hébergement

Les débuts technique de L’Autre Net furent assez légers et simple : Globenet, association fournissant de l’accès à Internet et de l’hébergement pour des ONG depuis 1995 a hébergé "la vieille estelle", le premier serveur de L’Autre Net, utilisant RedHat 6.2, sur laquelle nous avons posé les premiers comptes.

C’est donc entre Fritz et Karl, les deux machines principales de Globenet, dans une baie improvisée boulevard de Grenelle, que se sont retrouvés les premiers hébergés de L’Autre Net, derrière une liaison Oléane lente et coûteuse ...

La suite

Très rapidement, et ce grace a construction du GIE GItoyen, lautre.net déménage une premiere fois ses machines sur le datacenter de Téléhouse 2.

Face a l’essort de l’infrastructure technique, la place allouée a la plate forme de l’association se réduit et un nouveau déménagement sur la datacenter de Telecity est effectué.

C’est très récemment que pour des besoins notamment d’energie supplémentaire, nous déménagons l’ensemble de l’infrastructure sur le datacenter de Kheops Organisation, où les serveurs de lautre.net sont hébergés a l’heure actuelle.

La connectivité durant toute cette période continue a être assurée par gitoyen qui fournit a lautre.net un support fibre Gbps.